Au centre du bulbe oculaire nous trouvons le corps vitré, une masse transparente et d’aspect gélatineux. Ce dernier est entouré de la rétine, puis de la choroïde qui contient de nombreux vaisseaux permettant d’alimenter l’œil. L’enveloppe à l’extérieur se compose de la sclère qui se transforme sur l’avant de l’œil en une cornée quasi ronde et transparente. Quant à la choroïde, elle devient l’iris dont nous avons au centre la pupille. Derrière l’iris, nous trouvons le cristallin qui permet de focaliser sur la rétine les rayons lumineux passant par la pupille. La rétine contient les récepteurs (cônes et bâtonnets) qui transforment la lumière en énergie électrique. Exactement face à la pupille se trouve la fovéa, la zone de la vision la plus nette. Nasalement de celle-ci, là où le nerf optique pénètre dans la rétine, cette dernière n’a pas de récepteurs. C’est l’endroit où la rétine est insensible à la lumière (« tache aveugle »). Le domaine entre le cristallin et la cornée est appelé chambre (divisé en chambre antérieure et chambre postérieure). Elle est remplie d’humeur aqueuse qui approvisionne cette partie de l’œil.

  1. Corps vitré

    corpus vitreum

  2. Choroïde

    chorioidea

  3. Rétine

    retina

  4. Fovéa

    fovea

  5. Nerf optique

    nervus opticus

  6. Sclère

    sklera

  7. Cornée

    cornea

  8. Iris

    iris

  9. Pupille

    pupilla

  10. Cristallin

    lens cristallina

  11. Humeur aqueuse

    humor aqueus

  12. Corps ciliaire

    corpus cilare