En regardant de près, le système visuel s’adapte à une distance raccourcie: Les yeux se tournent vers l’intérieur (convergence) et les cristallins des deux yeux s’adaptent pour permettre une vision nette. La courbure du cristallin augmente en raison de la contraction des muscles ciliaires jusqu’à ce qu’un objet est vu net. Ce processus du cristallin s’appelle accommodation.En raison de la rigidification progressive du cristallin, qui commence déjà à l’âge de 10 ans, le pouvoir d’adaptation se réduit à un âge plus avancé. Un petit enfant voit les choses distinctement, même si elles sont justes au bout de son nez. A l’âge de 40 à 50 ans, ce point le plus proche (punctum proximum) se situe à 30, 40 ou même 50 cm. de l’œil, voire encore plus loin.

Voir de près (monoculaire): Pour accommoder, les muscles ciliaires renforcent la courbure du cristallin. Ceci permet à l’œil de rapprocher le point de la vision la plus nette à la distance voulue, resp. jusqu’au point le plus proche possible.