Œil myope: Un œil est myope lorsque son punctum remotum (le point le plus éloigné où l’œil voit encore net) n’est pas à l’infini, mais à une distance restreinte devant l’œil. Cela est occasionné la plupart du temps par un œil devenu trop long. En regardant de loin, les rayons lumineux se focalisent avant la rétine.

 

La myopie est généralement occasionnée par un œil anatomiquement trop long. Il arrive plus rarement que l’indice de réfraction de l’œil soit trop élevé, en comparaison de la longueur (correcte) de celui-ci. La longueur de l’œil est innée et peut se modifier au cours de l’évolution de la croissance. La myopie peut s’hériter. Elle cache à haut niveau également des risques de santé (dommages à la rétine). La myopie peut, plus rarement, aussi être occasionnée ou augmentée par certaines maladies. 

Effets sur l’acuité visuelle: L’acuité visuelle diminue exponentiellement avec l’augmentation de la myopie. Une réduction à 50% de l’acuité visuelle peut déjà être occasionnée par une myopie de -0,5 dioptrie. Le système visuel des myopes est adapté à la proximité. A cela s’ajoute encore la capacité d’accommoder du cristallin, ce qui amène le punctum proximum (= point le plus proche qui peut encore être vu distinctement) chez les myopes à quelques centimètres devant les yeux.

Correction myopique: A l’aide d’une lentille négative (sous forme de verres de lunettes ou de lentille de contact), le rayon peut être dirigé devant l’œil de manière à reproduire l’image de l’objet observé très précisément sur la rétine.