Pour son effet optique spécifique, un verre de lunettes à toujours une relation clairement définie entre ses courbures antérieure et postérieure. Si l’on agrandit le verre, il devient automatiquement plus épais (et, parallèlement, plus lourd).

Représentation schématique de différentes grandeurs de lunettes à correction identique: